Expériences des étudiants ayant des incapacités dans les cégeps

Ce projet a été terminé en 2003.

Malgré vingt ans de planification, de subventions particulières et la mise en place d'un ensemble de services spécialisés pour les personnes ayant des incapacités dans les cégeps du Québec, il existe peu d'information concernant la réussite académique des étudiants ayant des incapacités une fois au cégep. Quel est leur statut académique? Quelle proportion de la population handicapée obtient son diplôme ou à l'inverse abandonne ses études? Combien de temps ces étudiants prennent-ils pour compléter leurs études collégiales?

Pour répondre à ces questions, nous avons entrepris une étude de cas au Collège Dawson, en examinant les archives des douze dernières années. Les relevés de notes de 653 étudiants inscrits auprès des Services spécialisés pour les étudiants ayant des incapacités du Collège Dawson furent comparés à ceux de 41 351 étudiants qui n'étaient pas inscrits à ces services (présumément leurs pairs sans incapacités).

Résultats

Les résultats ont montré qu'il n'y avait pas de différences significatives entre les étudiants ayant des incapacités et les étudiants sans incapacités sur les quatre variables suivantes : les taux de diplomation, la moyenne des notes obtenues pendant le premier semestre au collège, le taux de passage des cours (pourcentage des cours suivis et réussis), et le taux de réussite dans les cours (pourcentage des étudiants ayant passé 100% des cours auxquels ils étaient inscrits pendant le premier semestre). L'unique différence significative identifiée dans la présente étude était que les étudiants ayant des incapacités prenaient un semestre de plus que leurs pairs sans incapacités pour compléter leurs études collégiales.